Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

Airseas : un kite automatisé pour réduire les émissions de co2

Exploitant la force du vent, Seawing est la première technologie de ce type installée sur un cargo.

Airseas, seawing

© Airseas

Spécialiste des solutions de propulsion vélique pour le transport maritime, la start-up Airseas a été fondée en 2016 par d’anciens ingénieurs d’Airbus et est aujourd’hui basée dans le quartier Chantenay à Nantes. Sa voile Seawing vient d’être installée sur le cargo Ville de Bordeaux, affrété par Airbus.

Partant de Saint-Nazaire en direction des États-Unis où il doit transporter des tronçons d’A320, le navire, détenu et exploité par Louis Dreyfus Armateurs, déploiera le kite, cette voile de 500 m2, à partir de janvier pendant six mois de tests en mer. À la clé : une réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation de carburant.

Exploitant la force du vent, Seawing est la première technologie de ce type installée sur un cargo, « une étape importante dans le déploiement des technologies véliques pour réduire les émissions du transport maritime, a déclaré Airseas. Seawing peut être déployé, utilisé et stocké en toute sécurité en appuyant sur un interrupteur, et peut être installé sur un navire en deux jours », détaille la start-up.