Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

Agrivia investit dans cinq camions roulant à l’huile de colza

L’un des cinq camions Startrucks roulant au B100 livré à la PME yonnaise Agrivia. © Groupe Dubreuil / Startrucks

Filiale de la coopérative agricole vendéenne Cavac, Agrivia est spécialisée dans le transport de marchandises agricoles. Créée en 2017, la PME yonnaise a choisi une solution de flotte durable pour ses nouveaux tracteurs routiers. Elle vient de prendre livraison chez Startrucks, concessionnaire Renault Trucks et filiale du groupe Dubreuil, de cinq camions utilisant le B100, un carburant 100 % végétal et issu de graines de colza local. Le B100 est 100 % renouvelable et biodégradable. Son utilisation permet de réduire de 60 % les émissions de CO2 et jusqu’à 80 % les émissions de particules fines. L’entreprise vendéenne Startrucks, distributeur exclusif de Renault Trucks en Vendée, propose une large gamme de modèles de poids lourds de plus de six tonnes dont la motorisation accepte ce biocarburant. Aujourd’hui, en France, plus de 2 000 camions Renault Trucks roulent déjà grâce au B100 et cette tendance devrait s’amplifier.

« L’objectif est de faire un mix énergétique biogaz/B100 à base d’huile de colza et demain hydrogène et de sortir progressivement des énergies fossiles », commente Teodor Ariton, directeur supply chain Cavac et directeur général d’Agrivia. Ces acquisitions s’inscrivent aussi dans une logique de transition énergétique. À noter que depuis le 11 avril 2022, un arrêté permet aux camions roulant exclusivement au B100 d’être éligibles à la vignette Crit’Air 1. Ce dispositif de circulation différenciée a pour vocation de limiter l’utilisation des véhicules les plus émetteurs de CO2 en cas de pollution et d’améliorer ainsi la qualité de l’air. Il y a six catégories de vignettes, de 0 pour les véhicules électriques à 5 pour les voitures diesel les plus anciens et polluants. Avoir une vignette Crit’Air 1 permet d’avoir un accès plus large aux zones de circulation restreinte et d’être peu ou pas concerné par les restrictions temporaires de circulation lors des forts pics de pollution.