Couverture du journal du 25/11/2022 Consulter le journal

Vaillante Académie, quand la passion du sport automobile rencontre la BD

De la BD de Michel Vaillant est née l'idée de créer en septembre 2020 une école de pilotage sur la base d'une formule Ford des années 1960. Installée à Fontenay-le-Comte, la Vaillante Académie s'adresse aux particuliers comme aux entreprises et désormais aux pilotes.

La Vaillante Académie propose de prendre le volant de la mythique Vaillante issue de l'imaginaire de Jean Graton @Vaillante académie

« Devenez Michel Vaillant l’espace de quelques heures ». C’est la promesse de deux mordus de sport automobiles vendéens qui ont un jour croisé la route du directeur des éditions Dupuis, éditeur des célèbres aventures de Michel Vaillant.

L’album Michel Vaillant, « L’honneur du Samouraï », paru en 1966, a inspiré la création de la Vaillante académie ©Editions Dupuis

Véritable mythe dans l’imaginaire collectif, la voiture de course dessinée par Jean Graton pour l’album, L’honneur du Samouraï en 1966 a été réalisée par Crosslé, un constructeur basé en Irlande du Nord. Thierry Place, consultant et Tugdual Rabreau, dirigeant d’Atom group, ont décidé de casser leur tirelire pour acheter l’une des 13 voitures numérotées produites par le constructeur. Puis 10. Et créent la Vaillante académie.

Sensations fortes

L’objectif est de faire partager leur passion du sport automobile en donnant corps à la BD. L’école de pilotage s’installe au circuit du pôle automobile de Fontenay-le-Comte et débute ses premiers stages de pilotage en mai 2021. Du casque aux chaussures en passant par les sous-vêtements et la combinaison, tout l’équipement du pilote amateur est aux couleurs du Team Vaillant.

Vaillante piste

L’école possède dix voitures numérotées ©Vaillante académie

Sous la houlette de moniteurs chevronnés, les apprentis pilotes peuvent s’initier à la conduite d’une monoplace formule Ford, sans assistance électronique d’aucune sorte, développant 110 ou 150 CV pour 420 kilos, soit un rapport poids/puissance à même de procurer quelques sensations fortes. Les stages de pilotage s’adressent aux particuliers et aux entreprises, permettant d’organiser des séances de team building pour une demi-journée ou une journée complète.

Stage de pilotage et vraies courses

Équipée d’un semi-remorque, la Vaillante Académie est aussi itinérante pour pouvoir participer à des expositions ou à des courses automobiles dédiées aux voitures historiques. La Vaillante, pilotée par Thomas Laurent, un pilote professionnel sablais de 22 ans, a fini deuxième aux 24h du Mans en Endurance. « Nous avons créé le Volant Michel Vaillant en octobre 2021 pour les gentlemen driver (pilotes de plus de 35 ans non professionnels, NDLR) afin de pouvoir participer au Championnat de France historique des circuits qui se déroule sur six circuits », indique Thierry Place. La Vaillante académie fonctionne avec deux permanents (les deux fondateurs dont Thierry Place qui s’y consacre à temps plein) et une équipe de dix free-lance spécialistes des teams de course : trois moniteurs, deux mécanos, trois personnes pour l’accueil des participants et deux pour les aspects réception.

Vaillante_Ambiance_Pilote

En 2022, la Vaillante participera au Championnat de France historique des circuits @Vaillante académie

Journées scénarisées

À ce jour, l’école a accueilli 90 stagiaires qui tous repartent avec un album de la série, des goodies aux couleurs de l’écurie Vaillante, et des photos et vidéo de leur performance. Les entreprises représentent 40% de l’activité et les particuliers le reste. L’objectif des dirigeants est d’atteindre le double en 2022 pour parvenir à l’équilibre financier et de développer la part des entreprises dans la clientèle. « Michel Vaillant est aussi l’histoire d’une famille d’entrepreneurs prônant l’exigence, la probité et le souci de la qualité. Et nous faisons le parallèle pour personnaliser les stages pour les entreprises », argue Thierry Place. L’an prochain, la société prévoit de créer un stage spécial femmes en mars 2022 et des journées scénarisées mettant en course « Leader » contre « Vaillante ». Les lecteurs de Michel Vaillant apprécieront.