Couverture du journal du 18/06/2024 Le nouveau magazine

Un culot monstre

Et voici le neuvième opus d’Olivier Lejeune, l’enfant de la Presqu’île Guérandaise. Son style est facilement reconnaissable : effets comiques toutes les cinq secondes, punch line à gogo, gags visuels, rythme, folies des personnages dans des situations inextricables… Une efficacité maximum servie par une troupe de virtuoses. Sur scène, ces cinq personnages sont dotés d’un culot monstre : un mari hallucinant de mauvaise foi qui s’est fait passer pour mort pendant six ans, une épouse fantasque fuyant les ondes électromagnétiques mais affrontant tout le reste avec dérision, un imitateur vedette tellement virulent qu’il doit s’exiler pour éviter la vengeance de certains politiciens, un amant lunaire mais pas si idiot qu’il veut bien laisser paraître et, enfin, une architecte délurée qui démolit plus qu’elle ne construit. Tous ces personnages étant sous pression, secouez-les et résultat : fous rires garantis !

Un culot monstre. Le 5 août, à 21h. Tout public. Palais des congrès et des festivals, 119, avenue de Lattre-de-Tassigny à La Baule-Escoublac. De 30€ à 40€.