Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

Solidarité – L’atout cœur des avocats nantais

Pour la troisième année consécutive, les avocats du barreau de Nantes réunis au sein d’Avocœurs lancent un appel à candidatures pour sélectionner trois associations bénéficiaires de dons de particuliers et d’entreprises mécènes. Une initiative qui fait des émules…

« Comment affirmer l’humanité au cœur de notre engagement professionnel, comment, à partir de mon métier, puis-je favoriser des actions caritatives ? » Ce sont les questions que Maître Yann Castel, avocat au barreau de Nantes, s’est posé il y a quelques années « à l’occasion du départ de la course à la voile La Solidaire du chocolat à Nantes » et qui l’amène à imaginer une forme de solidarité innovante en lien avec son activité. Sans difficulté, il emmène dans son sillage d’autres cabinets d’avocats et crée Avocœurs, association caritative et solidaire qui organise pendant deux jours des consultations juridiques bénévoles ouvertes aux particuliers ou professionnels. Invités à faire des dons défiscalisables, ces bénéficiaires d’un premier conseil juridique contribuent à aider des associations soutenues par Avocœurs. Près de 90 consultations, organisées par 52 avocats volontaires, ont ainsi eu lieu en 2019. « Nous avons le souhait de faire évoluer encore ce nombre, et de toucher un plus grand public, explique Maître Castel, particuliers ou professionnels. Il n’est pas toujours facile de connaître les spécialités des avocats et de pousser la porte pour prendre conseil, nous souhaitons également, à travers cette opération, favoriser la connaissance de notre profession. » 


L’équipe d’Avocœurs – © Avocœurs

D’autres barreaux intéressés 

L’opération rencontre un succès grandissant : 21 000 € ont été récoltés en 2018, 27 000 € en 2019.  Des sommes réunies au cours des deux jours de consultation, mais surtout grâce aux 77 mécènes qui apportent leurs contributions : « Pour les
trois quarts, il s’agit de cabinets d’avocats, le dernier quart est composé d’entreprises locales, de tous les secteurs. » Trois associations chaque année sont destinataires de ces dons défis­calisables. L’an dernier, il s’agissait de Le Rire médecin (qui organise l’intervention de clowns auprès des enfants hospitalisés), le fonds de dotation Victoire (qui recueille des fonds pour venir en aide aux enfants polyhandicapés et à leur entourage) et de Toit à moi (réinsertion logement et accompagnement social de personnes sans-abri). Chacune a reçu 9 000 €. Inspirante, l’initiative d’Avocoeurs va sans doute être amenée à faire des petits. « Nous sommes sollicités par d’autres barreaux qui ont eu connaissance de l’évènement, il est question, idéalement, d’organiser des consultations aux mêmes dates qu’à Nantes. » L’initiative, relayée notamment lors de la réunion de la CRBO (Conférence régionale des bâtonniers des barreaux de l’Ouest) dont la dernière édition a eu lieu à Nantes en février, fera également l’objet d’une communication lors de la conférence des 100 en mars prochain, toujours à Nantes, « réu­nissant les 20 barreaux les plus importants de France, souligne Maître Yann Castel. Notre souhait est que chaque barreau puisse reprendre l’initiative, nous mettons à disposition les outils de communication et nos conseils pour qu’Avocœurs s’étende ! »