Couverture du journal du 19/04/2024 Le nouveau magazine

Mission Découverte, l’aventure au coin de la rue

Encouragée par sa fille et son gendre, Sylvie Mongellaz, commerçante depuis 30 ans aux Sables d’Olonne, s’est offert une seconde vie professionnelle dans le monde des escape games. Depuis six ans, elle gère avec son mari Mission Découverte, le premier espace game urbain de Vendée.

Mission Découverte

©Mission Découverte

« Mission Découverte est avant tout une histoire de famille, insiste la gérante. Ma fille aînée est fan de jeux et d’escape game en particulier, une activité qui se pratique généralement en intérieur. Pour animer le centre-ville, elle m’a proposé de créer un espace game extérieur, avec pour terrain de jeu l’espace urbain. J’ai commencé par une première mission, tout en gardant mon commerce. Le succès a été immédiat si bien qu’on a créé une deuxième mission, puis une troisième.On a pris l’habitude de recevoir nos clients comme des amis, certains viennent tous les ans. Aujourd’hui, nous entamons notre septième saison avec quatre missions extérieures et un espace game intérieur. J’ai clôturé mon activité commerçante l’année dernière en transformant la boutique en bureau d’accueil avec une salle sensorielle servant de support à une mission inédite mettant les cinq sens à l’épreuve ! »Les missions se jouent en totale autonomie, sous la responsabilité d’un game master disponible en cas de besoin. « En extérieur, on peut envoyer jusqu’à 80 personnes en même temps et organiser des « battles » entre équipes. »
Un partenariat avec l’association des commerçants du centre-ville (L’Ucso) booste l’activité sur les périodes de vacances scolaires. Elle conclut : « Chez nous, pas d’appli ! On a créé un concept intergénérationnel, où l’on explore un lieu réel à l’aide d’un plan et d’un sac à dos :  on fouille, on communique avec ses partenaires de jeu… C’est cette convivialité retrouvée, je crois, qui plaît tant ! »
Plébiscitée par les particuliers, les entreprises la sollicitent également à l’année, dans le cadre d’activités de team building.« Il nous est arrivé de recevoir des groupes d’entreprises de 100 personnes sur une journée. Sur les mois d’avril et mai nous avons déjà une trentaine de devis signés. J’envisage de faire appel à un game master indépendant pour pouvoir gérer la demande. »