Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

Matexpert externalise la fonction d’acheteur d’engins de BTP

La start-up vendéenne propose aux chefs d'entreprise du BTP et aux paysagistes une aide externalisée pour acheter au meilleur prix, estimer et revendre leurs engins de chantiers. Et s'occupe des garanties, du financement et du transport.

matexpert

Michaël Magaud estime aussi le matériel à revendre ©Matexpert

Fort de 20 ans dans le négoce de matériel de BTP, Michaël Magaud, 42 ans, a décidé de proposer son expertise aux entreprises du bâtiment, des travaux publics et aux paysagistes pour leurs transactions de matériel. Il a créé Matexpert en janvier 2021 constatant que les chefs d’entreprise de ces secteurs, ses anciens clients, sont très souvent surchargés de travail et manquent de temps pour se consacrer à la gestion de leur parc de machines. « Sur le principe d’une agence immobilière, j’interviens en tant que mandataire pour mes clients », explique Michaël Magaud, le fondateur de Matexpert. « Ils expriment leurs besoins et je cherche pour eux la solution au juste prix. Je les aide à y voir plus clair et à prendre les bonnes décisions. Je les accompagne pour trouver des solutions pour l’achat de matériel neuf ou d’occasion. Je sais sur quels leviers agir », indique le quadragénaire, mécanicien de formation.

Matexpert est indépendant des marques

Indépendant des marques, Matexpert sélectionne des partenaires leaders dans leur domaine et propose une garantie de qualité et de service après-vente, même sur l’occasion. L’accompagnement s’étend jusqu’à l’aide au financement et au transport. « Je peux également leur proposer mon expertise pour la revente de leur matériel BTP. » Car, contrairement au secteur automobile, il n’existe pas d’argus pour déterminer le prix d’un engin de chantier d’occasion. Difficile dans ces conditions pour une société de s’assurer de bien acheter et de bien revendre quand elle n’a ni le temps, ni le réseau, ni même les codes pour négocier avec des professionnels. Michaël Migaud se déplace donc dans la limite d’un rayon de 150 km autour de son siège à Cheffois pour estimer les machines : pelles, mini-pelles, chargeurs télescopiques, dumper et autres engins de manutention.

Dupliquer Matexpert en franchise

Le dirigeant se rémunère sur un pourcentage sur la transaction « fixe, mais raisonnable ». Le premier exercice commercial est attendu à 100 000€. Après plus d’un semestre d’activité et forte d’une trentaine de clients en portefeuille, la start-up est déjà au-dessus du prévisionnel. Pour l’instant, Matexpert couvre la Vendée et les départements limitrophes (44,49 et 79). Mais la demande d’autres territoires laisse espérer la duplication du concept en franchise dans les trois à cinq ans.