Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

[ Dossier automobile ] La voiture sans permis en pleine expansion

Leader de la voiture sans permis en Europe, Ligier group a vendu 15 000 véhicules en 2021. La moitié de ses clients sont des jeunes de 14 à 18 ans. Et le marché de l’occasion sur ce segment est très dynamique.

Ligier group, voiture sans permis

© Ligier group

Un vent de liberté souffle sur le marché européen de la voiture sans permis. En deux ans, le nombre d’immatriculations a été multiplié par 1,5, passant de 26 300 véhicules neufs en 2019 à 42 000 en 2021. Et la tendance se confirme sur le premier trimestre 2022 avec une croissance de 20 % des immatriculations.

Ligier group est le leader européen du véhicule sans permis. Basée à Abrest, près de Vichy, l’entreprise a vendu 15 000 exemplaires en 2021 sous les marques Ligier et Microcar qui elle, est fabriquée à Boufféré. Le site vendéen produit aussi 1 500 utilitaires électriques (Ligier professional). Le groupe réalise un chiffre d’affaires de 175 M€ dont 50 % à l’export. Il emploie 650 personnes dont 200 intérimaires. Un tiers des effectifs sont basés à Boufféré.

PLUS SÉCURISANT QU’UN SCOOTER

« L’image de la voiture sans permis a considérablement évolué ces dernières années, analyse Ludovic Dirand, directeur commercial de Ligier group. La qualité des produits séduit une part grandissante de la population. Nous vendons des véhicules très équipés : GPS, sièges chauffants ou encore direction assistée que nous sommes les seuls à proposer depuis deux ans et qui représente 80 % de nos commandes. »

Chez Ligier group, le marché des jeunes conducteurs de 14 à 18 ans et des jeunes adultes est une « source de croissance quasi-inépuisable ». « Les parents les plus aisés qui peuvent offrir ces véhicules à leurs enfants les trouvent plus en sécurité que sur un scooter, indique Ludovic Dirand. La tendance s’accélère et ne touche plus seulement les grandes villes ou la Côte d’Azur, mais de plus en plus les zones rurales. »

Avec deux fois plus de véhicules vendus que dans le neuf, l’occasion se porte bien. « Le marché est très tendu et la valeur résiduelle d’une voiture sans permis reste très haute, explique Ludovic Dirand. Certains vendeurs tentent d’en abuser. À travers notre réseau de 45 distributeurs – il devrait y en avoir une centaine d’ici fin 2022 –, nous avons mis en place un label qualité « Ligier occasion ». Des contrôles stricts assurent au client un véhicule en parfait état de fonctionnement, garanti 12 mois. »

Ligier group innove avec un programme d’investissement de 26 M€ sur 2022/2023. « Aujourd’hui, tous nos véhicules sont diesels, un choix technique imposé par la législation. Fin 2024, les normes antipollution seront plus contraignantes. Dès 2023, nos clients pourront commander nos modèles en version électrique et nous aurons une nouvelle génération de moteur diesel dépollué. »

Seule ombre au tableau : comme dans le reste du secteur automobile, les délais d’approvisionnement en pièces détachées ralentissent les chaînes de production (jusqu’à cinq mois d’attente contre quelques semaines auparavant). Conséquence : le prix de vente d’un véhicule neuf (10 000 € pour une entrée de gamme) a en moyenne augmenté de 1 500 € en deux ans. Malgré tout, Ligier group continue de miser sur l’avenir et prévoit une hausse de son chiffre d’affaires de 25 M€ en 2022, grâce essentiellement à la production de 4 000 utilitaires électriques.