Couverture du journal du 25/09/2020 Consulter le journal

Logistique durable. Fifty Truck optimise le fret

Cofondée par le groupe Idea, la start-up nantaise Fifty Truck entend rendre le remplissage des camions et leurs déplacements plus optimum grâce aux algorithmes. Son assistant en ligne est commercialisé depuis octobre.

Vincent Roux a cofondé la Start-up nantaise Fifty Truck avec le groupe Idea en 2017.

 

Fifty Truck est un assistant en ligne destiné à optimiser le remplissage des camions de fret ainsi que leurs trajets. L’objectif est clair : réduire, à terme, le nombre de poids-lourds en circulation sur les routes de France. 

Rachetée en mai 2019 par B2PWeb*, pour accélérer son développement et sa diffusion, la start-up avait jusque-là été incubée chez IDEA depuis sa naissance en 2017. « Quand on a travaillé avec le groupe IDEA sur la façon dont le transport pouvait s’inscrire dans un monde plus durable avec un modèle économique différent, cela n’a pas été évident car c’est un secteur en bout de chaîne, gratuit dans l’imaginaire collectif avec le développement de la livraison gratuite pour les consommateurs, témoigne Vincent Roux, cofondateur de la start-up. D’autant que, par essence, le transport est un métier polluant et qu’environ 90% des biens que nous possédons ont circulé dans un camion à un moment ou un autre. » L’objectif est, dans un premier temps, d’absorber la croissance du transport routier : 
« Il n’y a pas besoin de racheter des 
camions si on remplit mieux ceux que l’on possède déjà. »

« Une pieuvre qui va chercher les données »

Le projet démarre par la question du remplissage et des déplacements. Car les camions transportent en réalité beaucoup de vide : 30% en moyenne. « Certains pour des raisons structurelles : si on livre au fin fond de la Creuse, on ne trouvera pas d’usine pour repartir à plein », expose Vincent Roux. Mais aussi parce que la planification d’une opération de transport se décide la plupart du temps à court terme, à 
J-2. « Le travail s’opère dans des délais très courts avec de nombreux paramètres à prendre en compte pour être optimum. »

Fifty Truck est donc « une sorte de pieuvre qui va chercher des données à compiler pour permettre au transporteur de faire les meilleurs choix possibles et trouver du fret qui soit pertinent avec les trajets qu’il doit entreprendre. » Par exemple, si un transporteur doit livrer à Lyon depuis Nantes, quand il se retrouve à Lyon, il faut qu’il trouve du fret pour rentrer. Le système de Fifty Truck permet d’aller chercher partout en France, sur la bourse du fret, les étapes où passer pour récupérer de la marchandise et ne pas voyager à vide : c’est une compilation des demandes de fret qui va permettre de remplir au maximum le camion sur son trajet retour. Fifty Truck applique un algorithme de notation sur chaque résultat de fret. Donc pour son retour de Lyon à Nantes, le transporteur optera par un trajet via Saint-Etienne et Poitiers plutôt que par Bourges et Tours si les possibilités de récupérer de la marchandise se révèlent plus adéquates.

Monitorer le territoire

Fifty Truck aimerait pouvoir monitorer l’ensemble des routes françaises pour savoir ce qu’il y a dans les camions, où ils vont… « Mais c’est une vision qui n’est pas encore atteinte, les transporteurs sont très protecteurs de leurs données donc ils ne donnent que ce qu’ils souhaitent », tempère Vincent Roux.

Le service fonctionne sur abonnement, de 15 à 50 € par mois, selon la taille du transporteur. « Beaucoup de plateformes digitales sont nées sur ce sujet mais elles ont un côté juge et partie dans lequel il n’était pas question de s’engouffrer. Ces plateformes sont en effet rémunérées en pourcentage de la transaction entre le donneur d’ordre et le transporteur. Ce sont des commissionnaires. Leur objectif de commission peut être contraire à l’objectif d’optimisation. Le volume et le prix du fret peut être au détriment de la pertinence. Pour nous, l’idée n’est pas de piquer de la marge aux transporteurs. »

Une équipe de quatre développeurs travaille, à Nantes, à rendre l’algorithme le plus précis possible pour aider à la décision. « L’algorithme n’est pas destiné à remplacer le décisionnaire, mais 
à augmenter sa capacité de décision », insiste Vincent Roux. Depuis sa commercialisation en octobre 2019, Fifty Truck enregistre 250 clients sur l’ensemble du territoire. Ces transporteurs comptabilisent un gain de temps important dans leur recherche de fret, entre 5 et 7 h par semaine. Le vide dans les camions devrait être réduit à 22% en moyenne au lieu de 30%, selon leurs estimations. « Mais on ne pourra le savoir de manière tangible qu’au bout d’une année d’exercice. »

* B2PWeb est la principale bourse de fret en France.