Couverture du journal du 20/05/2022 Consulter le journal

Levée de fonds : Neoline allie transport maritime et sobriété énergétique

Pionnière du transport maritime décarboné, la société nantaise Neoline développement (30 000 € de CA en 2021) propose des solutions qui s’appuient sur la propulsion principale à la voile.

Néoline

© Mauric Neoline

Pionnière du transport maritime décarboné, la société nantaise Neoline développement (30 000 € de CA en 2021) propose des solutions qui s’appuient sur la propulsion principale à la voile. Fondée en 2015, elle développe notamment le Neoliner, un cargo roulier doté de ce type de propulsion et d’une propulsion auxiliaire diesel-électrique, qui doit voir la consommation de son carburant réduite de 80 à 90 % comparativement à un navire conventionnel.

La start-up annonce le lancement d’une collecte de fonds sur la plateforme de crowdfunding Wiseed afin de moissonner 1 M€, collecte qui s’inscrit dans le cadre d’une levée de fonds plus large, de 3,3 M€, auprès d’investisseurs financiers. La levée de fonds, qui intervient au moment du bouclage financier de la construction du Neoliner (60 M€), doit permettre à l’entreprise de renforcer ses moyens, en vue à la fois de participer au financement de la société d’armement Neoline armateur et d’accélérer sur les futurs navires à voiles et de futures lignes. Un premier projet pilote est en développement : il doit permettre à une nouvelle ligne de transport maritime à la voile de voir le jour, entre Saint-Nazaire et la côte Est américaine. D’une longueur de 136 m pour 5 300 tonnes de capacité et 12 passagers, un premier navire, puis un deuxième, doivent opérer sur cette ligne transatlantique pour laquelle plusieurs industriels se sont déjà engagés : Renault Group, le Groupe Beneteau, Manitou Group, JAS Hennessy & Co, Michelin, Clarins, Longchamp et Rémy Cointreau. Le démarrage de la ligne est prévu en 2024. Au chapitre recrutement, à la suite de la levée de fonds, trois embauches doivent également avoir lieu (deux ingénieurs navals et un développeur commercial) pour renforcer l’équipe actuellement constituée de cinq salariés.