Couverture du journal du 18/06/2024 Le nouveau magazine

L’ergonomie : une ressource pour développer votre activité ?

L'ergonomie est un concept large, souvent mal compris, mal défini par le grand public. C’est un moyen d’agir sur la qualité du travail et des conditions de travail du point de vue des collaborateurs, des dirigeants et dans l’intérêt de l’entreprise. Charge, stress, risques professionnels, conception d’espaces et d’organisations fiables, processus performants, engagement des collaborateurs et marque employeur : les bénéfices sont nombreux.

Sophie Devineau, Kaliokan, ergonomie

Sophie Devineau, chargée de mission en ergonomie

L’ergonomie : qu’est-ce que c’est, qu’est-ce que cela recouvre ?

Dans les représentations populaires, l’ergonomie est, le plus souvent, imaginée comme l’adaptation d’un poste ou d’un outil à l’homme, réduisant ainsi notre vision à un produit adapté à ses utilisateurs. En effet, un outil ou un poste de travail peuvent être pensés grâce à l’ergonomie, mais en réalité l’ergonomie est une discipline, qui recouvre des champs plus larges.

Elle vise la compréhension des relations entre les hommes et un système, dans l’objectif d’optimiser la performance du système et le bien-être des personnes qui y prennent part.

Concrètement, en entreprise, l’ergonomie se positionne comme une pratique d’analyse et de transformation des situations de travail, une étude scientifique entre l’homme et les moyens/méthodes mis à disposition pour travailler. Cette approche change le prisme avec lequel on analyse le travail. Habituellement, la recherche d’améliorations et de performance se fait sous l’angle des flux, de la quantité et de la qualité de services ou biens produits. En ergonomie, on analyse le travail réel, le cœur du travail mis en œuvre dans l’entreprise. La production est amenée comme un facteur qui détermine, définit, qualifie ce travail, pour celui qui le réalise. L’objectif de l’intervention ergonomique en entreprise est de penser un travail qui permet l’atteinte des objectifs économiques en préservant la santé, et, dans la plupart des cas, il est possible de le faire sans compromis sur la production.

Qu’est-ce que cela n’est pas ?

L’ergonomie n’est pas une formation gestes et postures seule, sans analyse approfondie du travail. En revanche, la formation contribue à un travail qui soit soutenable pour celui qui le réalise.

Ce n’est pas non plus un poste de travail, dont la disposition et l’agencement seraient prédéterminés, comme on le voit souvent dans certaines méthodes prétendant agir sur la performance. En effet, l’ergonomie convoque des connaissances scientifiques en menant une réflexion permettant d’adapter un poste de travail à son opérateur. Or, l’opérateur, en fonction de ses compétences, son expérience, ses mesures anthropométriques, sa compréhension de la tâche, et bien d’autres paramètres, n’appréhendera pas les outils, moyens et méthodes de travail de la même manière qu’un autre de ses collègues. C’est le rôle du praticien en ergonomie d’analyser la situation dans son ensemble !

Qu’est-ce que l’ergonomie en entreprise ?

L’ergonomie est une discipline large et intégrative. Elle convoque différentes spécialités pour s’exercer pleinement : la biologie, la physiologie, la médecine, la psychologie, la sociologie… En entreprise, l’intervention ergonomique répond à une demande spécifique, une problématique identifiée de santé ou de performance, en cherchant à faire coïncider les deux. Une analyse approfondie de l’activité de travail, à travers différentes étapes, permet de présenter à l’entreprise un diagnostic de l’activité macro et micro, et de faire émerger des liens de toute nature entre l’homme et l’entreprise : organisation, procédures, machines, logiciels, modes de collaboration.

Lorsque les points d’appui et les risques sont mis en avant, la recherche de solutions mobilise les parties prenantes qui sont associées dans l’objectif de recueillir une analyse fine, éclairée, sous l’impulsion du praticien en ergonomie. C’est le plus souvent une étape très riche pour l’entreprise, source de motivation pour les collaborateurs, qui sont invités à participer aux réflexions, les différents points de vue permettant de nourrir l’entreprise et d’avancer dans ses défis. Cela permet souvent un grand pas en avant pour l’entreprise et son organisation !

En quoi cela peut-il intéresser les entreprises ?

Les sphères sur lesquelles agit l’intervention de l’ergonome sont très larges. Cette dernière peut tout aussi bien mettre en place des améliorations sur le plan technique visant à réduire les charges portées en identifiant du matériel adapté à l’activité (palan, caisse à outils), qu’en repensant l’approche. Une boulangerie teste actuellement le découpage des sacs de farine lorsqu’ils sont à moitié vides afin de réduire les postures inconfortables pour les collaborateurs.

Une entreprise industrielle a revu son parcours d’intégration pour faciliter l’apprentissage de nouvelles compétences, et sécuriser l’autonomie des collaborateurs, réduire les sources d’erreurs. Repérer les points de blocage mentaux, donc invisibles, a permis d’améliorer les relations et réduire les problèmes de qualité.

En agissant sur la motivation des collaborateurs, leurs compétences et l’optimisation des systèmes de production, on agit sur les facteurs principaux de la performance…

Dans quelles situations faire appel à un ergonome ?

Vous pouvez faire appel à un ergonome pour penser des situations de travail, en amont de leur conception. Lors de la création des bâtiments, espaces, de l’implantation des machines, bureaux, outils, lieux de vie, afin de réduire le risque de se retrouver avec une situation de travail qui ne correspond pas aux exigences de performance de l’entreprise, ou pire, qui met en danger les collaborateurs : l’ergonome saura quelles connaissances mobiliser pour vos situations : présence de produits chimiques, circulations d’engins, manipulations, travail mental, relations clients, etc. La reconstitution des situations de travail vécues par les collaborateurs s’attachera à expliquer les relations entre l’homme au travail et le système créé, et à rechercher les risques pour la santé, physique, mentale, l’atteinte des objectifs de performance.

L’ergonomie n’est pas réservée aux grandes entreprises, bien au contraire. C’est lorsque la conception des situations de travail a été pensée en amont du développement de l’entreprise que le travail est le plus performant et le mieux vécu par les équipes. C’est aussi plus facile, moins coûteux et moins contraignant pour l’entreprise de transformer des postes qui ont été pensés en amont. Toute situation de conception qui implique une situation d’interaction avec une personne peut mobiliser un ergonome.

Pour aménager les situations et postes de travail, le praticien en ergonomie peut vous être d’une aide précieuse. Vous constatez une augmentation des problèmes de qualité dans votre entreprise, un service, un poste ? L’analyse de l’ensemble des flux et modes opératoires individuels et/ou collectifs, physiques, mentaux, mettra en évidence les points de blocage, ceux que vous connaissez déjà et ceux que vous ne voyez plus tellement vous connaissez ou pensez connaître votre activité. Lorsqu’une situation de handicap, de restriction, de douleurs se déclare ou émerge, il ne faut pas attendre pour mobiliser l’œil fin de l’ergonome. Ses connaissances dans les différents domaines relatifs au travail lui permettront de faire du lien entre différents facteurs impactant la situation de travail. La contrainte qui s’exerce sur un poste est plurifactorielle, et ce n’est pas toujours ce qui est le plus visible qui est le plus impactant.

L’ergonome peut aussi intervenir pour transformer une ou plusieurs situations de travail. Lorsque les projets et défis de l’entreprise sont majeurs, l’ergonome apporte son regard expert sur les situations de travail. Ainsi, au moment des confinements, le défi du télétravail a mobilisé les ergonomes à travers le monde entier, qui se sont réunis en visio. Les conditions de réussite du télétravail se sont dessinées à ce moment-là.

Tous les défis auxquels sont confrontées les entreprises peuvent s’enrichir du point de vue de l’ergonomie. L’opérateur du futur, par exemple, intéresse particulièrement l’industrie 4.0 qui devra réussir à attirer et fidéliser des candidats à l’ère d’une évolution de la relation au travail.

Kaliokan est spécialiste de la relation Homme-travail. L’agence accompagne et forme les entreprises dans le management de leurs ressources humaines, leur organisation et la santé au travail en s’appuyant sur la synergie de ses compétences en RH et en ergonomie afin de concevoir un mode de production performant et préservé.

Publié par