Couverture du journal du 15/10/2021 Consulter le journal

B2D Informatique lève 500 000€ pour propulser Indeego

La start-up B2D informatique achève un tour de table de 500 000€ auprès d'un pool d'actionnaires vendéens pour financer une vingtaine de recrutements dans les trois ans et poursuivre le développement d'Indeego, logiciel dédié aux artisans du bâtiment et gestionnaires de biens.

indeego Florian Bezagu et Elodie Rosa Paradela

Florian Bezagu et Elodie Rosa Paradela, associés pour le développement d'Indeego © B2D informatique

Comment améliorer le suivi des multiples interventions, dépannages, réparations qui émaillent la vie d’un bâtiment ? C’est à partir de cette question que lui a posée l’hôpital de la Roche-sur-Yon en 2013 que Florian Bezagu a créé Indeego. Développé le soir et le week-end par l’ingénieur informatique en marge de ses activités d’associé et de directeur technique, le logiciel qui s’appelait alors Nestor a permis à l’établissement hospitalier de centraliser et de simplifier l’ensemble de la maintenance de son bâtiment en lien avec les artisans et prestataires intervenants. La solution a fait école auprès des artisans et est devenue l’activité principale de Florian Bezagu. L’entrepreneur de 33 ans fonde alors B2D (pour bande de dev) informatique fin 2019 à la Roche-sur-Yon. Membre du CJD et président d’Agile Vendée, il s’associe avec Elodie Rosa Paradela, 30 ans, dont les compétences commerciales et marketing complétaient parfaitement les siennes. Ensemble, ils définissent la stratégie et débutent le développement commercial de Nestor, rebaptisé Indeego en avril 2021.

Indeego centralise sur une seule plateforme la gestion quotidienne et les plannings d’un artisan

« Ce n’est pas une énième application. Indeego centralise sur une seule plateforme la gestion quotidienne et les plannings d’un artisan et regroupe ses devis, bons de commande, comptes-rendus d’intervention et factures pour ses clients et inversement. Un donneur d’ordre qui peut être un hôpital, un syndic de copropriété, une agence immobilière, bref toute personne disposant d’un bâtiment à entretenir, trouvera au même endroit tous les échanges avec les artisans et prestataires. Alliant leurs talents, et forts de huit ans de preuve de concept, les deux associés ambitionnent de réaliser un chiffre d’affaires prévisionnel de 1,7 M€ dans les trois ans avec 1 500 nouveaux clients. Ils ont besoin de compléter leur équipe et prévoient le recrutement d’une quinzaine de salariés à cette échéance dans les domaines technique, commercial et communication.

De nouvelles fonctionnalités et marchés en préparation pour Indeego

Ils comptent poursuivre le développement de la plateforme sur la partie devis et facture et l’interfaçage avec les logiciels de comptabilité des artisans, ainsi que préparer l’intégration du carnet d’entretien du bâtiment qui sera rendu obligatoire par la loi Elan en 2025. Pour financer ces projets, B2D informatique finalise une levée de fonds de 250 000€ auprès d’entrepreneurs vendéens et du même montant auprès de Bpifrance et d’un pool bancaire. Au-delà de la maintenance, du SAV et du dépannage d’un bâtiment, ce logiciel de suivi des prestataires pourrait s’adapter au suivi de chantier. Le dirigeant est déjà sollicité par plusieurs constructeurs. Pour l’heure, il est en passe d’achever un partenariat avec le sablais Zelok pour interfacer sa solution dédiée au suivi de la relation bailleur/locataire à Indeego. Et il a bien d’autres déclinaisons en tête. Mais tout vient à point…