Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

Immobilier de bureau : la ruée vers l’Ouest

BureauxLocaux, premier site d’annonces immobilières pour les entreprises, vient de publier son baromètre semestriel de la demande de bureaux à louer dans les dix premières métropoles régionales.

@Valery-Joncheray

Ce baromètre analyse 1,5 million de recherches immobilières de dirigeants d’entreprises sur BureauxLocaux.com durant les six derniers mois. Cette analyse unique en France prend le pouls de la demande en immobilier tertiaire et constitue un indicateur prédictif du marché des bureaux en 2020.

Les villes françaises qui vont monter en 2020 

Les métropoles régionales les plus recherchées par les entreprises sont dans l’ordre Lyon (23,4%), Nantes (11,5%), Marseille (11%), Toulouse (10,9%), et Bordeaux (9,3%). Sophie Desmazières commente : « Le dynamisme de l’emploi hors Ile-de-France (+ 100 000 emplois de bureaux prévus en 2019 vs 40 000 en Ile-de-France) booste le marché immobilier tertiaire dans les métropoles régionales. » Lyon reste de loin à la première place du podium avec un loyer moyen de 180€ HT-HC / m² / an (+4% de hausse sur un an) et un loyer haut de 310€ HT-HC / m² / an. Mais la traction vers l’ouest de la France se renforce : à la deuxième place du classement, Nantes continue son ascension. Les loyers moyens atteignent 146€ HT-HC / m² /
an (+3% de hausse sur un an) avec des pics à 276€ HT-HC / m² / an.

Quant à Rennes, elle se situe à la 7e place des villes les plus recherchées par les entreprises (+3 places par rapport à 2018). L’attrait toujours plus vif pour la capitale de la Bretagne se traduit par une très forte augmentation des loyers (+ 9% par rapport à l’an dernier). A noter que Tours gagne trois places par rapport à 2018 et connaît la plus forte envolée des loyers en France (+19,9%). 


ZOOM SUR NANTES

Nantes attire toujours plus de grands noms. La marque française Faguo y déménage son siège social. 

Toujours dans la mode, le groupe Eram a choisi d’installer son pôle innovation dans le bouillonnant quartier de l’Ile de Nantes. Dans un autre registre, Figaro Classifieds, filiale du groupe Figaro, a annoncé l’installation d’une équipe tech à Nantes dès septembre 2019. 

En 2020, Euronantes constituera le pôle d’affaires le plus important de la façade atlantique avec 600 000 m² de bureaux. Dans la zone de Saint-Nazaire, 3 milliards d’euros devraient être investis dans les secteurs énergie et aéronautique entraînant notamment la création de près de
1 000 emplois.

@ Baromètre BureauxLocaux – Région-2