Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

Hapy services crée des « routes » internet

« Hapy est le dieu personnifiant les inondations du Nil, explique Clément Gutierres, fondateur de Hapy services. Par analogie, si les bateaux qui circulent sur le fleuve égyptien sont des informations, alors notre solution permet de les connecter d’un point A à un point B. »

Clément Gutieres, fondateur de Hapy services.

Clément Gutieres, fondateur de Hapy services.

Concrètement, le Vendéen fait de l’infogérance de l’internet des objets. Il permet de superviser la communication d’équipements distants en toute sécurité. « On parle d’objets industriels, précise l’entrepreneur : des bornes de recharge de véhicules électriques, des écrans de publicité dynamiques, des stations météo… Si l’on prend l’exemple des bornes électriques, il en existe des milliers partout en France. Les opérateurs doivent pouvoir remonter l’information qu’elles contiennent, pour la facturation notamment, ou encore y accéder à distance pour des changements de réglages liés à la maintenance opérationnelle. Nous rendons facile cet accès sans avoir à se déplacer à chaque fois », résume-t-il.

Depuis sa création à Montaigu début 2022, des milliers d’équipements sont connectés avec la solution. La start-up travaille avec sept distributeurs en France et à l’international. « La solution est fonctionnelle, éprouvée et scalable à l’infini, insiste le dirigeant. Nous entrons désormais en phase de maturité avec le lancement d’une nouvelle version ce mois-ci. Prochaine étape, la structuration de l’entreprise avec le recrutement de deux ingénieurs et d’un customer success manager pour viser un chiffre d’affaires 2023 de 1 à 2 M€. »