Couverture du journal du 30/07/2021 Consulter le journal

Élections CCI Nantes-St Nazaire : « Je veux transmettre ce que le territoire m’a donné »

Avec Eve26, une nouvelle liste se présente pour la mandature 2021-2026 à la CCI Nantes St-Nazaire. À sa tête, Laurent Stephan, président de 4Mod Technology.

Laurent STEPHAN, président de 4Mod Technology est la tête de liste Eve26 © D. R.

Le rendez-vous a été donné à la presse le 30 juin, à la terrasse du Bistrot du port, à Trentemoult. Un lieu qui n’a pas été choisi au hasard, explique Laurent Stephan, car il est « symbole de l’estuaire qui, a priori divise le territoire, mais en fait le relie et l’ouvre aussi au monde ». La liste conduite par le dirigeant de 4Mod Technology, PME nantaise spécialisée dans les télécommandes et objets connectés, est présentée avec un nom de code un peu mystérieux : Eve26. Eve pour « vers une Économie vivante en estuaire », 26 pour 2026, date de la fin de la prochaine mandature à la CCI Nantes St-Nazaire. Une candidature qui hisse le collectif tout en haut de ses principes fondateurs. Amateur de football, l’industriel dit vouloir une mandature basée sur le fameux principe du jeu à la nantaise, dont il rappelle les fondamentaux : « Défendre tous ensemble et se porter rapidement à l’attaque par passes successives ».

Évoquant ses motivations, il précise que 90% de son activité se fait hors de France « et 0% sur le territoire », ajoutant que, s’il n’a pas d’intérêt économique à se présenter à la présidence de la CCI, le fait d’opérer dans un milieu très inclusif l’a sans aucun doute aidé à réussir. Une force qui lui donne l’envie de « transmettre ce que le territoire [lui] a donné ». Quant à la manière dont il souhaite exercer son mandat, Laurent Stephan insiste sur sa volonté de ne pas décider et faire seul. « On doit être capables de travailler avec tout le monde », martèle-t-il. Et d’évoquer la volonté de sa liste de renouer des liens qu’il estime aujourd’hui distendus avec la Région et les clusters et pôles du territoire.

Si la liste et le programme d’Eve26 ne seront révélés que le 23 septembre (le scrutin, lui, se déroulera du 27 octobre au 9 novembre), Laurent Stephan en évoque les grandes lignes : « Il y a des enjeux importants qui nous attendent et pour y répondre, il va falloir la vitalité du territoire et de ses acteurs. » Des enjeux qui ne nous sont pas spécifiques puisqu’il s’agit des transformations environnementale, sociale et numérique. Sur le premier thème, il précise d’ailleurs que sa liste souhaite, si elle est élue, créer immédiatement une direction de la transformation environnementale « qui devra irriguer tous les autres services » afin d’aider les entreprises à franchir ce cap.

Interrogé sur l’abstention qui mine depuis des années les élections consulaires (moins de 12% de votants lors de la dernière élection), Laurent Stephan l’explique par le manque de pluralité et défend l’utilité de la chambre de commerce et d’industrie. « C’est une marque forte, mais peu de chefs d’entreprise connaissent son intérêt et utilisent ses services. C’est dommage, car il y a des collaborateurs compétents, engagés et de bons dispositifs », souligne-t-il, souhaitant redonner le goût aux entreprises de revenir vers l’établissement consulaire. Il voit en effet la CCI comme « un animateur des filières pour qu’elles travaillent ensemble », mais aussi comme « un des outils essentiels de la relance, notamment pour les secteurs les plus touchés par la crise » et précise : « on va essayer d’être plus présents sur certains territoires »

 

Qui est Laurent Stephan ?

À 51 ans, Laurent Stephan est un chef d’entreprise aguerri. Il a fondé 4Mod Technology, en 2007, à Grenoble, avant de venir installer son entreprise et sa vie à Nantes. Auparavant, après un bref passage dans le journalisme technologique, ce Finistérien de naissance a fait sa carrière dans l’industrie, pour différents groupes internationaux. Il se décrit lui-même comme un « bénévole cumulard ». Homme de réseaux, il est adhérent aussi bien au Medef qu’à la CPME, membre et accompagnateur de Réseau Entreprendre Atlantique, administrateur de l’IOC (International Ouest Club) et membre associé de la CCI Pays de la Loire. Des réseaux très orientés business donc. Mais il est aussi président d’Un Sommet pour tous, une association qui a pour mission de rapprocher le monde de l’entreprise et les jeunes issus de quartiers défavorisés en leur faisant gravir ensemble des montagnes. Enfin, il se décrit comme un passionné de sport et de littérature.