Couverture du journal du 09/04/2021 Consulter le journal

Concours « Un des meilleurs apprentis de France » : trois apprentis du Maine-et-Loire pour la finale du 15 janvier

Les finales nationales du concours « Un des meilleurs apprentis de France » spécialité employé de vente se tiendront vendredi 15 janvier. Parmi les neuf finalistes, trois apprentis du CFA de la Chambre du commerce et d’industrie de Maine-et-Loire défendront le département.

Concours meilleurs apprentis de France

© Shutterstock

Le concours national Un des meilleurs apprentis de France (MAF) spécialité employé de vente, organisé cette année par la CCI Maine-et-Loire, se tiendra le 15 janvier 2021 à Saumur. Adaptée au contexte sanitaire, la finale verra s’affronter les neuf qualifiés venus de Vendée, de Gironde, du Val d’Oise, de l’Eure, de la Manche et du Maine-et-Loire. À cette occasion, trois apprentis issus du département vont représenter ce dernier. Amandine Barbault et Thomas Derouet, tous deux en Bac pro commerce à Saumur ainsi que David Cabrita, en CAP vente à Cholet.

Une journée chargée pour les apprentis

La finale, qui se déroulera à l’espace formation du Saumurois, va durer toute la journée. Des épreuves pratiques occuperont l’ensemble de la matinée avant de laisser la place aux épreuves orales, jusqu’à 14h45. Après délibération, le jury proclamera les résultats à 16 heures.

 

Un concours d’ampleur nationale

C’est à l’initiative de Paul Labourier, un enseignant du Morbihan, que le concours « Un des meilleurs apprentis de France » a vu le jour en 1985. D’abord départemental puis régional, il devient national à partir de 2001. Aujourd’hui, le concours évalue plus de 6 000 candidats au travers de 90 métiers différents. Organisé par la Société nationale des meilleurs ouvriers de France, l’événement reçoit désormais l’aide du ministère du Travail et de la formation professionnelle et du secrétariat d’État chargé du Commerce et de l’artisanat

Pour les lauréats, le titre de MAF fait office de « plus-value » dans le monde du travail, leur permettant d’améliorer leur employabilité. En effet, l’expérience d’un encadrement solidaire de la part d’experts permet de consolider ses compétences en élargissant son réseau professionnel.