Couverture du journal du 18/06/2024 Le nouveau magazine

Ces start-up qui vous font voyager (2/2)

Des séjours authentiques de l’agence Click & Trip à la plateforme en ligne de voyages dédiés au surf de la start-up Ridescope, en passant par l’île de Fanjove en Tanzanie transformée en écolodge par Xavier Marie, le fondateur de Maisons du Monde, la Loire-Atlantique compte de nombreux entrepreneurs dans le domaine du voyage. À l’aube de la saison estivale, IJ complète cette semaine son tour d’horizon de ces sociétés qui vous aident à voir du pays.

Fanjove

Au sein de l’archipel de Songo Songo (Tanzanie), l’île de Fanjove abrite une grande plage de sable blanc, des eaux cristallines, un lagon de 3 km2, beaucoup d’oiseaux migrateurs, mais aussi dix villas écoresponsables. © D.R.

Voyager authentique avec Click & Trip

Click & Trip est une agence de voyages éthiques créée à Pornic en 2016 par Mélina Droussé. « Elle a pour objectif d’aider les touristes à voyager autrement, de manière plus authentique et responsable, et leur faire prendre conscience de l’impact négatif que génère le tourisme traditionnel », précise sa fondatrice. En effet, la jeune femme a été marquée par une mauvaise expérience : « J’ai eu l’opportunité d’effectuer un séjour tout inclus au Maroc mais j’ai été frustrée de ne pas avoir découvert le “vrai“ Maroc. Je ne vois pas l’intérêt d’arriver dans un hôtel où l’on propose les mêmes activités qu’en France, la même nourriture que chez nous… »

À ses 18 ans, Mélina Droussé a alors décidé de voyager par ses propres moyens : Australie, Cambodge, Thaïlande, Caraïbes… « C’est là que j’ai découvert le voyage autrement. Je profitais pleinement de mon séjour à travers les rencontres des locaux que je faisais grâce à mes chauffeurs. Et le fait de pouvoir se perdre sur place était également un très bon moyen de découvrir une destination. »

Click & Trip

Fondatrice de l’agence de voyages éthiques Click & Trip, Mélina Droussé crée des voyages authentiques où la rencontre avec les locaux est un élément central. © D. R.

C’est cette façon “à part“ de voyager que Mélina Droussé a souhaité proposer à sa clientèle : « En fonction de la destination et de la demande des clients, je vais les orienter vers une des 40 agences locales de voyages dont je suis partenaire et qui sont des structures reconnues. Ces dernières dirigent la plupart de mes clients vers des chauffeurs francophones pour leur permettre de sortir des sentiers battus et découvrir la destination de manière authentique. »

Pour ce qui est de son modèle économique, Click & Trip ne fonctionne pas comme une agence de voyage traditionnelle : « Je me rémunère comme un apporteur d’affaires auprès des agences de voyage locales avec qui je travaille. » Seule à travailler au sein de son agence, Mélina Droussé accompagne désormais en moyenne une dizaine de voyageurs par mois. Mais elle ne compte pas s’arrêter là : « Ayant été lauréate en mars dernier du prix Asartis au concours Cap réussite de Nantes, je bénéficie de l’accompagnement d’un mentor qui m’aide à développer l’agence. Et je suis également épaulée sur toute la digitalisation de l’agence. »

Ridescope, le spécialiste des voyages dédiés au surf

Plateforme en ligne de voyages dédiés au surf, Ridescope est née à Nantes en 2021. « On appréciait avec ma conjointe Faustine Le Maître le concept du site Voyages-privés (une agence de voyages en ligne spécialisée dans la vente privée, NDLR), mais on trouvait que les offres spécialisées manquaient, notamment autour du surf. Du coup, on a décidé de s’associer et cofonder Ridescope. »

Côté clientèle, la start-up cible tout type de surfeurs, des débutants aux confirmés, qu’ils voyagent seuls, en couple, entre amis ou en famille. « On est vraiment généralistes, poursuit l’entrepreneur. Notre ambition est de proposer des destinations qui conviennent au plus grand nombre, avec un maximum d’informations sur les spots ainsi que les prévisions de vagues à J+10. Nous proposons également des bons plans de dernière minute. » L’agence met également un point d’honneur « à proposer des activités aux accompagnateurs : yoga, randonnées, skate, découvertes de sites touristiques…

Aujourd’hui, Ridescope propose ses voyages dans une quinzaine de pays (France, Espagne, Maroc, Portugal, Indonésie, Afrique du Sud, Sri Lanka, Nicaragua…) et affiche pas moins d’une cinquantaine de destinations. Le modèle économique de la start-up est le même que celui des agences de voyage en ligne. « On a d’abord une activité online de distribution où l’on fait la promotion d’hôtels, de surf camps…, détaille le cofondateur. Nous sommes donc rémunérés comme apporteur d’affaires par ces structures. Nous avons également la partie production touristique, où l’on va accompagner des clients comme le groupe Thalès, l’école HEC ou les centres de loisirs nantais Accoord en leur créant des voyages sur-mesure. »

Surf voyage

La plateforme en ligne Ridescope permet de créer des voyages surf sur-mesure : choisir une destination, un logement, ajouter des cours ou les conseils d’un coach, compléter avec des options comme le yoga, les cours de skate, choisir son régime de pension… © D.R.

Toujours en mode développement, la start-up qui a enregistré plus de 2 M€ de commandes depuis sa création compte élargir ses horizons : « On prévoit de déployer notre offre d’ici cinq ans sur d’autres disciplines comme le kitesurf, la wing ou le foil, complète le cofondateur. On ambitionne aussi de multiplier par dix le nombre de destinations d’ici cinq ans et d’internationaliser en ouvrant la plateforme aux étrangers. C’est pourquoi on envisage d’effectuer une levée de fonds d’ici la fin d’année. »

Fidèle à ses valeurs, la start-up joue également à fond la carte de la protection de l’environnement : « Comme le tourisme représente près de 8 % des émissions mondiales de CO2, dix arbres sont plantés pour chaque voyage réservé. Nous soutenons également l’association Surf Rider Foundation et son action de protection des océans. Deux moyens de compenser l’impact de notre activité et de promouvoir un mode de vie responsable », conclut Xavier Rousseau.

Un séjour bohème chic sur l’île paradisiaque de Fanjove

Chacune des dix villas de Fanjove Island donne sur la plage et offre le sentiment d'être seul au monde.

Chacune des dix villas de Fanjove Island donne sur la plage et offre le sentiment d’être seul au monde.

Le tourisme écoresponsable, c’est également le créneau choisi par Xavier Marie, fondateur de l’enseigne Maisons du Monde, dont le siège est à Vertou. Ayant passé la main fin 2015, Xavier Marie investit alors rapidement dans des marques de mode françaises en difficulté ou à développer (Bompard, Maison Bonton, Rautureau). Mais la crise sanitaire s’invite et vient lui compliquer la tâche. Victime d’un burn out, il décide alors de partir en voyage se ressourcer. Il en revient avec l’idée de transformer l’île paradisiaque de Fanjove, au large de la côte tanzanienne, en écolodge. « Ayant grandi en Afrique, j’ai gardé une passion pour la vie sauvage et les lieux préservés, raconte l’entrepreneur. Il y a huit ans, j’ai eu l’occasion de réaliser un rêve de gosse en prenant des parts dans une société qui détenait deux lodges de safari dans des réserves tanzaniennes authentiques et sauvages. Il était convenu que j’en devienne seul actionnaire cinq ans après. Parallèlement, j’ai racheté l’île de Fanjove où il y avait un petit lodge très vieillissant. J’avais l’objectif de refaire ces trois lodges et de constituer un joli circuit… »

Après huit mois de travaux pilotés à distance par Xavier Marie et sa femme et plusieurs voyages éclair sur place, l’écolodge a ouvert en novembre dernier sur cette petite île de l’océan Indien en forme de haricot, d’un kilomètre de long sur 600 m de large. « Nous avons assuré nous-mêmes architecture et décoration, précise l’entrepreneur. L’île, qui donne le sentiment d’être seul au monde, compte désormais dix villas de luxe de 110 m2, chacune donnant sur la plage. Elles sont décorées dans un style bohème chic, cool et décontracté, mais il y a tout de même le wifi. L’île abrite également un phare du XIXe siècle que nous avons rénové et transformé en restaurant. » Soit un investissement total d’environ 6 M€ entre l’acquisition du fonds de commerce à l’exploitant précédent (2,5 M€) et les travaux (3,5 M€). Le tout porté par la holding de l’intéressé, la Compagnie Marco Polo.

Xavier Marie

Xavier Marie. © D. R.

Des travaux qui permettent à l’île d’être autonome sur le plan énergétique : « Nous n’utilisons pas d’énergie fossile, confirme Xavier Marie. L’électricité est fournie par une ferme solaire et stockée par des batteries de dernière génération. D’autre part, tous les matériaux utilisés pour la construction des villas sont locaux et naturels : pierres de corail, rafia, chaume, bois de plantation… »

Côté activités, l’écolodge propose du snorkeling, de nager avec les dauphins, d’aller pique-niquer sur un banc de sable, sans oublier les traditionnelles activités nautiques. Employant 35 salariés issus à 95 % de l’archipel, « Fanjove est plus gérée sur un modèle de lodge de safari que d’hôtel traditionnel dans la mesure où tout est inclus, y compris les alcools premium, vins et activités… Il faut compter environ 800 € par nuit et par personne. »

Si l’activité de Fanjove a démarré doucement, « on assiste à une accélération forte des réservations ces dernières semaines pour cet été ». Concernant un potentiel retour sur investissement, Xavier Marie explique que « tout dépendra du pourcentage d’occupation au bout de deux ans. S’il est supérieur à 60 %, ça ira assez vite. »

Au-delà du retour sur investissement, Xavier Marie a surtout pleinement retrouvé le goût d’entreprendre avec ce projet : « Nous adorons cette aventure avec ma femme. Pour ma part, jamais je n’ai été aussi passionné. Elle allie mon expérience de la déco, ma passion pour le monde sauvage et mon goût depuis toujours pour l’art de vivre et le partage. »

D’ailleurs, le couple ne compte pas s’arrêter là : « Nous ouvrons en décembre un lodge de tentes mobiles qui va suivre la grande migration dans le parc national du Serengeti, toujours en Tanzanie. Ce sont des tentes à la fois simples mais avec un service luxueux, dans l’esprit des grands safaris du début du siècle. Ce grand rassemblement d’herbivores, avec son cortège de prédateurs qui suivent, est un spectacle unique au monde qu’il faut absolument voir une fois dans sa vie ! »

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Je publie mon annonce légale