Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

Audencia renforce l’accompagnement des jeunes entrepreneurs

Déjà très impliquée auprès des élèves qui souhaitent entreprendre, l’école de commerce nantaise Audencia vient de renforcer les dispositifs d’accompagnement des étudiants qui souhaitent créer leur start-up.

Audencia

L’école nantaise de commerce nantaise Audencia ne cesse d’innover et de créer des dispositifs d’accompagnement pour inciter ses étudiants à entreprendre. © iStock

Comment accompagner au mieux les étudiants qui souhaitent entreprendre en parallèle de leurs études? Cette question est au cœur de la stratégie de l’école de commerce Audencia, qui met un point d’honneur à inciter l’ensemble de ses étudiants à emprunter la voie de l’entrepreneuriat, et ce dès la première année, peu importe le cursus choisi.

Depuis son lancement à l’automne 2020, le pôle Exploration et entrepreneuriat de l’école est là pour tous ceux qui souhaitent développer une idée ou concrétiser un projet. Il accompagne les étudiants, en français et en anglais, tout au long de l’année, en complément d’une pédagogie et d’une recherche forte en entrepreneuriat. À ce jour, il a encadré plus de 60 projets « et de plus en plus d’étudiants le sollicitent », relève Axelle Chevy, la responsable relation médias de l’école.

Face à cet intérêt grandissant pour l’entrepreneuriat, l’école a donc créé de nouveaux dispositifs d’accompagnement. « Avec la version augmentée du programme grande école, les étudiants peuvent désormais, dès la première année, choisir un parcours Entrepreneuriat avec 36 heures de cours au programme », poursuit-elle. Cela signifie qu’un étudiant qui souhaite suivre l’ensemble du parcours pédagogique dédié profitera de plus de 260 heures de cours sur trois ans. La deuxième, des aménagements de la scolarité sont prévus pour permettre aux étudiants de suivre les cours le matin et d’approfondir leur projet l’après-midi. Au total, 21 heures d’enseignements sont prévues sur cette deuxième année.

JUSQU’À NEUF MOIS POUR SE CONSACRER PLEINEMENT AU PROJET

« Pour aller plus loin, Audencia offre désormais à tout étudiant qui souhaite substituer une période de stage, la possibilité d’être encadré et accompagné dans son test de marché. Il est ainsi possible de substituer par un stage entrepreneurial une partie de la césure et/ou le stage conventionnel de fin d’étude, soit jusqu’à neuf mois pour permettre à l’étudiant de se consacrer pleinement à son projet», précise l’école de commerce.

Les étudiants entrepreneurs ont ainsi l’opportunité de se confronter au marché, de prouver la viabilité de leur concept et de lancer la phase de développement. Pour encadrer ces aménagements de stage, l’accompagnement du pôle exploration et entrepreneuriat s’appuie sur des ateliers, des coachings personnalisés et la possibilité de mobiliser des experts, parmi les collaborateurs de l’école, les anciens élèves diplômés (alumni) et l’écosystème entrepreneurial d’Audencia.

Les projets les plus porteurs (évalués en fonction du réalisme du projet, de ses perspectives de développement, de sa rentabilité et de la pertinence de l’équipe) ont ensuite la chance d’accéder au programme de pré-accélération de l’incubateur Centrale-Audencia-Ensa et d’être orientés vers le Fond d’Amorçage Audencia. L’incubateur CAE, qui réunit l’expertise de trois écoles nantaises (ingénieurs, business school et école d’architecture), est un dispositif d’accompagnement des start-up qui leur permet de bénéficier des meilleures conditions pour se développer. C’est également l’opportunité de disposer d’expertises, ainsi que d’un espace de travail au cœur de Centrale Nantes.

Deux programmes sont possibles en fonction de la maturité du projet : un programme de pré-incubation qui aide les start-up en phase d’amorçage à affiner leur modèle économique, et un programme d’incubation qui aide les entrepreneurs à préparer leurs phases de croissance ainsi que leurs levées de fonds. Dans ces deux programmes, respectivement de six et douze mois, on retrouve des ateliers, des experts, du mentoring, un hébergement…

UN COUP DE POUCE FINANCIER JUSQU’À 34000 €

En complément de ces dispositifs, l’école organise chaque année, avec ses partenaires, le concours Audace qui vise à révéler, parmi les étudiants et alumni de moins de trois ans, les jeunes talents de demain. Trois catégories (Jeune pousse, Impact, Accélération) permettent d’accompagner par les dotations la concrétisation de ces projets. Parmi les dotations à ce concours dont la prochaine édition est prévue en février, on trouve différentes bourses (dont un bootcamp formation développeur web d’une valeur de 6 000 €), mais aussi l’accès à des formations et de l’accompagnement spécifique sur six à douze mois pour les lauréats.

L’ensemble de ces dispositifs d’accompagnement sont proposés sans supplément aux étudiants et gratuitement aux alumni. Au total, les projets les plus prometteurs peuvent être accompagnés par l’école à hauteur de 34 000 € en cumulant le prix Audace du jury (jusqu’à 1 500 €), une bourse de 2500 € pour les stages entrepreneuriaux de fin de semestre et le fonds d’amorçage Audencia, destiné aux jeunes start-up, pour une entrée au capital jusqu’à 30 000 €.

Un partenariat avec la Cantine numérique

L’école de commerce a signé courant octobre un partenariat sur trois ans avec La Cantine numérique pour développer l’entrepreneuriat digital, renforcer les échanges au sein de l’écosystème digital nantais, et assurer sa promotion. L’occasion de bénéficier d’un après-midi de découverte du monde entrepreneurial à travers le témoignage de créateurs d’entreprises, mais également échanger sur les tendances et nouvelles pratiques du digital. Les acteurs du réseau de La Cantine interviennent également en cours. Un moyen de concrétiser les outils digitaux pour les entrepreneurs et de faciliter l’appropriation de l’écosystème digital nantais et français par les apprentis entrepreneurs. Enfin, les graines de start-up peuvent aussi désormais bénéficier des différents services de la Cantine.