Couverture du journal du 25/09/2020 Consulter le journal

Une AG qui donne bonne « MIN »

Quelle mouche avait donc piqué le CGALA* et l’ARAMPLLA** pour inviter leurs adhérents et leurs experts-comptables partenaires à 6H30 le matin, pour la tenue de leur assemblée générale ?

De g. à dr. : M. F. (BPGO) – M. J. Rovere (Cabinet CVS) – Mme R. Le Hen (Cabinet CVS) – M. B. Tostivint, président de l’ARAMPLLA – Mme G. Meillerais (Infirmière) – M. F. Manœuvrier (Ecole de conduite Nortaise) et Mme L. Blanchard (Directrice de L’Informateur Judiciaire). @ Infojud.

Folie inconsciente ou perspicacité ? Ils ont osé casser les codes, pour partir à la découverte de l’outil phare de l’économie nantaise :
le nouveau MIN. Ce fut un succès puisque plus de 150 personnes étaient présentes, pour la visite, guidée avec brio par Mr Jean-Luc Cadio-directeur du MIN Avenir et par M. Amaury Hanoteau, directeur d’exploitation du MIN. A l’issue de leurs déambulations aux parfums de fraises, d’asperges et des mille produits de notre région, les participants ont assisté aux assemblées générales de l’ARAMPLLA et du CGALA. Tout ce beau monde s’est ensuite réuni à « Label Réserve », l’établissement de M. Jean-Pierre Bouri, pour un brunch tonique où viennoiseries et café ont côtoyé huîtres, charcuteries et muscadet. Ce moment était l’occasion pour l’ARAMPLLA de décerner, ses maintenant traditionnels, Trophées des Ailes de la Profession Libérale.

Cette troisième édition était parrainée par la Banque Populaire Grand Ouest qui a doté l’évènement. La BPGO a ainsi rejoint l’Informateur Judiciaire, partenaire historique. A travers cet évènement, l’ARAMPLLA affiche sa volonté de mettre en lumière les Professionnels Libéraux qui, à travers leurs différentes activités (médicales, paramédicales, techniques) exercées en milieu urbain ou rural, contribuent à l’équilibre et au développement
économique et social de nos territoires. 

* CGALA : Centre de Gestion Agréé de Loire-Atlantique.
** ARAMPLLA : Association Régionale Agréée des Membres des Professions Libérales de Loire-Atlantique.


Trophée d’Or : François MANŒUVRIER

Fondateur-dirigeant de l’Ecole de Conduite Nortaise, il exerce en milieu rural à Nort-sur-Erdre depuis 1988. Très impliqué dans sa profession, il adhère depuis 30 ans au syndicat professionnel CNPA (ex CSNCRA). Fidèle à ses convictions et convaincu d’avoir un rôle majeur à jouer dans la prévention, il s’implique très fortement dans la branche « Education et Sécurité Routière » du syndicat. Il œuvre pour faire avancer sa profession vers les bonnes pratiques d’enseignement à la sécurité routière et au civisme routier, pour former efficacement les jeunes et contribuer à diminuer leur taux d’accidentologie. C’est pourquoi, tout naturellement, il s’implique au niveau des actions de la sécurité routière, et réalise des interventions publiques auprès des instances professionnelles, des représentants des collectivités, des forces de l’ordre, … Lors de la mise en place du permis à points, il sera sollicité pour animer les stages de sensibilisation à la sécurité routière, nouvelle reconnaissance de ses qualités de pédagogue et de professionnel.

Malgré les contraintes inhérentes à ce métier : amplitude horaire, exposition à l’incivisme et à l’agressivité montante des élèves, il maintient ses engagements, convaincu d’exercer une mission d’intérêt général.


Trophée d’Argent : Ghislaine MEILLERAIS

Infirmière, elle exerce en milieu rural au Loroux-Bottereau au sein d’un cabinet de groupe réunissant quatre infirmières. Femme engagée, elle a été, durant quatorze ans, élue nationale du SNIIL (Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux).

Elle est vice-présidente de l’URPS infirmiers Pays de la Loire où elle milite pour une meilleure reconnaissance de la profession, pour une meilleure prise en charge des patients et pour la mise en place de la coordination entre les professionnels de santé. Elle est porteuse d’un projet, co-construit avec l’Agence Régionale de santé et les autres Unions de professionnels de santé visant à mettre en place et à déployer un dispositif de soins coordonnés et de travail en équipes autour du patient (ESP CLAP ; Equipe de Soins Primaires Cordonnées Localement Autour du Patient).

Cette expérimentation qui intègre tous les professionnels libéraux de santé : médecins, pharmaciens, infirmiers, kinésithérapeutes, podologues, dentistes, sages-femmes, biologistes, orthoptistes, orthophonistes, est un succès puisqu’en un an, vingt-cinq équipes ont vu le jour sur la région ligérienne. 


Trophée de Bronze : Roxane LE HEN et Jérémy ROVERE

Avocats, ils exercent leur activité libérale au sein du cabinet Cornet Vincent Ségurel (CVS), historiquement implanté à Nantes. Leur parcours leur ont permis de développer une expertise, notamment en droit des entreprises en difficulté. 

Le métier d’avocat est exigeant, parfois frustrant et les rapports aux autres ne sont pas toujours aisés. Le poids des enjeux est souvent étroitement lié à un affect fort, ce qui donne à chaque dossier une dimension humaine à respecter, mais aussi parfois à contenir, conduisant l’avocat à suggérer qu’une poignée de mains polie via un accord est parfois bien plus favorable qu’un combat judiciaire féroce. L’exercice de la plaidoirie, quant à lui, est grisant. Chaque avocat donne à son exercice la « couleur » qui lui ressemble, sous le dénominateur commun bien sûr des règles déontologiques gouvernant l’exercice de la profession.

L’ARAMPLLA elle-même très engagée dans l’accompagnement de ses adhérents qui rencontrent des périodes de fragilité, a été sensible à cet aspect. Depuis 2017, l’ARAMPLLA est signataire de la charte de prévention des difficultés des entreprises, initiée par la DIRECCTE des pays de la Loire. Elle est aussi partenaire du CIP44.