Couverture du journal du 25/09/2020 Consulter le journal

Le Conseil du Coin reprend du service

Né il y a près de cinq ans, en réaction à la loi Macron élargissant l’accès au notariat, Le Conseil du Coin avait eu un retentissement important, avec une duplication dans près de 200 villes. Notaire à Nantes, Vincent Chauveau avait alors impulsé cette démarche.

Vincent Chauveau (à gauche), notaire à Nantes et fondateur du Conseil du Coin. Copyright : InfoJud

Le concept ? Délivrer gratuitement, chaque premier samedi du mois, de 10 h à 12 h, des conseils gratuits au grand public. Succession, divorce, maladie d’un proche, adoption… les sujets abordés reflètent les préoccupations des gens. « La plupart du temps, les demandes sont liées au droit de la famille. On est souvent dans la prévention. » 

Installé désormais au Kléber, « qui a une véritable âme de bistrot de quartier », Vincent Chauveau a repris ses consultations début septembre. Car si le mouvement continuait d’exister sur d’autres territoires, à Nantes il avait cessé il y a deux ans. Vincent Chauveau invite d’ailleurs d’autres notaires nantais à suivre sa démarche. « Dans un bureau, on met de la distance physique. Le Conseil du Coin permet de retrouver une accessibilité directe, tout en garantissant l’anonymat aux personnes qui viennent nous voir. »  Cette fois en revanche, plus de démarche militante : simplement le souhait de contribuer à donner une autre image du notariat.

http://conseilducoin.fr/

Suivre le Conseil du Coin sur Facebook et Twitter #conseilducoin.

Écouter les Podcasts du Conseil du Coin