Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

Fleury Michon en perte de rentabilité au premier semestre 2022

Au cours du premier semestre 2022, Fleury Michon enregistre un chiffre d’affaires en progression de 9,6 % par rapport au premier semestre 2021, s’établissant à 374,5 M€.

Siège fleury michon

Le siège de Fleury Michon en Vendée. ©Fleury Michon

Cette progression des ventes est essentiellement portée par le pôle International (+106,4 %), grâce au redémarrage très marqué de l’activité Catering au départ de l’Amérique du Nord, ainsi que par le dynamisme du pôle Ventes avec services (+74,9 %). L’activité GMS France enregistre, elle, une légère hausse de 2,9 %, dynamisée par les volumes. Malgré cette progression de l’activité, le contexte inflationniste impacte la rentabilité de Fleury Michon. La hausse des coûts des matières premières, emballages et énergies n’a en effet pas pu être répercutée pleinement dans le prix de vente au premier semestre. Résultat, le groupe alimentaire vendéen, qui emploie 3 500 personnes, affiche une perte nette de 2,5 M€. Au premier semestre 2021, après trois années difficiles, Fleury Michon avait pourtant réussi à atteindre un bénéfice net de 3,6 M€. Cette fois-ci, les hausses de tarifs négociées à partir du 1er juillet 2022 ne couvriront que partiellement la hausse des coûts à date. À court terme, la hausse des coûts de l’énergie est un facteur d’incertitudes additionnel, et le groupe veille à limiter ses consommations de manière responsable. Compte tenu de la volatilité persistante des marchés, Fleury Michon ne communique aucune perspective chiffrée sur les six mois à venir.