Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

Christine Julienne, nouveau bâtonnier de Nantes

L’Ordre des avocats de Nantes a choisi Christine Julienne comme son nouveau bâtonnier pour les deux années à venir. L’avocate entend mettre en place plusieurs projets.

Christine Julienne Nantes

Christine Julienne © Benjamin Lachenal

Avocat associé à la Selarl Ménard-Julienne, Christine Julienne est le nouveau bâtonnier de l’Ordre des avocats de Nantes pour les années 2021 et 2022. Le barreau regroupe près de 1200 avocats, c’est le premier du grand Ouest. S’il compte 60 % de femmes, Christine Julienne est seulement la troisième à accéder à cette fonction, après Danielle Fretin (2003-2004) et Catherine Lesage (2007-2008).

Christine Julienne a désormais la charge de présider le conseil de l’Ordre. Le bâtonnier a aussi un rôle important de conciliation et d’arbitrage des conflits, ainsi qu’un rôle disciplinaire. Enfin, il assure la permanence et la gestion quotidienne de l’Ordre.

Le 15 décembre 2020, lors du passage de bâton symbolisant la charge du bâtonnat entre Bruno Carriou et Christine Julienne, cette dernière a témoigné : « Nous avons été confrontés à une période exceptionnelle en termes de turbulences qui a mis en lumière nos fragilités, économiques, sociales, psychologiques. Je crains malheureusement que ces turbulences ne se poursuivent ». Bruno Carriou a en effet dû faire face à un bâtonnat particulièrement complexe, entre les grèves à répétition contre la réforme des retraites et la gestion de la crise liée au Covid-19.

Des engagements concrets

Christine Julienne a évoqué ses ambitions et priorités pour les deux années qui s’ouvrent, et notamment, au vu du contexte, le renforcement du service d’accompagnement social, via la mise en place d’un soutien psychologique et « une approche personnalisée d’écoute et d’évaluation sociale ». Qualité de vie au travail, égalité des chances, égalité femme-homme font aussi partie des sujets qui lui tiennent à cœur, tout comme la création d’un label destiné à valoriser la profession.