UNIQLO – Projet immobilier et exigences archéologiques

La locomotive commerciale (Uniqlo) qui doit s’installer dans le projet immobilier prévu square Fleuriot, dans le centre de Nantes, a accepté le changement proposé pour satisfaire aux exigences archéologiques.

Afin de préserver l’enceinte médiévale avec les bases de la tour du Connétable et sa courtine, le sous-sol prévu est abandonné au profit d’un plancher de verre qui permettra au public de découvrir la muraille du XIIIe siècle, comme l’a annoncé récemment Alain Robert (PS), adjoint au maire en charge de l’urbanisme.
Mais pour garantir à l’enseigne commerciale la même surface que prévue, celle-ci occupera donc rez-de-chaussée, premier étage mais également deuxième étage, diminuant d’autant les logements qui y étaient prévus.
La présidente de la métropole et maire de la Ville de Nantes, Johanna Rolland (PS) a mis dès le départ tout le poids de la collectivité pour permettre au centre ville de se doter d’une nouvelle locomotive commerciale et tenter un rééquilibrage avec la périphérie.

La modification du Plan de sauvegarde et mise en valeur (PSMV) avait permis la réalisation d’une construction, là où se trouvait jusqu’en 1972 l’ancienne poste. La société ISSEO y propose un bâtiment, habillé de verre vêtu sur 1 132 m2 au sol.
Durant l’été un diagnostic avait révélé les vestiges que les plans et les connaissances historiques annonçaient. La direction régionale des Affaires Culturelles a confirmé l’obligation de les préserver.

La solution choisie a fait l’objet d’un consensus entre tous les acteurs. La livraison reste prévue pour le milieu de l’année 2019.