Construction 3D – YHNOVA, première maison à Nantes

Construire une maison en trois jours : le pari semble fou ! L’Université de Nantes a pourtant réussi le challenge ! Réalisée in situ, dans le quartier Bottière à Nantes, à l’occasion de la Digital Week, la maison s’est petit à petit dessinée grâce à un robot à impression 3 D taille XXL.

yhnova-photo-machine

Entre 30 et 40 heures sont nécessaires au robot à impression 3 D pour couler les murs de la maison.

La maison YHNOVA est une première en France. Réalisée grâce au procédé BatiPrint3D, elle est édifiée non en parpaings ou en bois, mais en… polymère expansé ! Le Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes (LS2N) et l’Institut de recherche en Génie civil et Mécanique à Nantes (GEM), ont créé BatiPrint3D et l’ont fait breveté. Le procédé consiste à injecter du polymère via le bras d’un robot. Dans le cas d’YHNOVA, deux couches parallèles sont injectées « en sandwich », elles gonflent et se solidifient pour servir de coffrage au ferraillage et au béton, que la machine coule ensuite. Le robot prend ainsi en charge le gros œuvre, l’isolation intérieure et extérieure. De 30 et 40 heures sont nécessaires pour réaliser les murs extérieurs de la bâtisse quand il faut habituellement « un minimum de trois semaines », sur un chantier classique, explique Benoît Furet, enseignant-chercheur au LS2N, qui mène le projet depuis le début. Les fondations, standards, ont été faites en amont ; les cloisons, modulables, seront pensées « via le procédé BatiPrint3D ». La toiture sera construite de manière traditionnelle…

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous et téléchargez le journal au format pdf.